Organisation du Collège

En allant à l’école dès 3 ans, les enfants ont plus de chances de réussir leur parcours scolaire. C’est à la maternelle que l’enfant apprend les bases du langage.

Les 3 années de scolarisation à l’école maternelle favorisent l’éveil de la personnalité des enfants, stimulent leur développement langagier, sensoriel, moteur, cognitif et social, développent l’estime de soi, des autres et concourent à leur épanouissement affectif.

L’école maternelle s’attache à développer chez chaque enfant l’envie et le plaisir d’apprendre afin de lui permettre, progressivement, de devenir élève.

Les enseignements obligatoires
Les enseignements au collège sont structurés en disciplines :

Français
Mathématiques
Histoire-géographie
Enseignement moral et civique
Langues vivantes
Sciences de la vie et de la Terre
Physique-chimie
Technologie
Éducation physique et sportive
Arts plastiques
Éducation musicale
En classe de 6e, les enseignements de sciences de la vie et de la Terre, physique-chimie et technologie peuvent être regroupés en « Sciences et technologie », faisant l’objet d’un programme commun, dans la continuité des premières années du cycle 3.

Les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et l’accompagnement personnalisé (AP) sont des enseignements complémentaires qui font partie des enseignements obligatoires.

Les objectifs de chaque fin de cycle sont fixés par des programmes nationaux qui permettent de travailler les connaissances et les compétences du socle commun. Ces programmes comportent un enseignement d’histoire des arts, ainsi que d’éducation aux médias et à l’information, qui ne sont pas rattachés à une discipline particulière mais sont assurés par plusieurs professeurs, y compris le professeur documentaliste.

En 5e débute l’enseignement d’une seconde langue vivante étrangère ou régionale.
Un enseignement obligatoire peut être dispensé dans une langue vivante étrangère ou régionale, dans la mesure où l’enseignement dans cette langue ne dépasse pas la moitié du volume horaire de cet enseignement.

Les enseignements facultatifs
Les établissements qui le souhaitent peuvent proposer à leurs élèves des enseignements facultatifs :

Bilangues : une deuxième langue vivante étrangère ou régionale dès la 6e (cycle 3) qui fera partie des deux langues vivantes étudiées à partir de la 5e
Langues et cultures régionales en 6e, 5e, 4e, 3e
Langues et cultures européennes en 5e, 4e, 3e
Langues et cultures de l’Antiquité en 5e, 4e, 3e : enseignement du latin et/ou du grec
Ces enseignements viennent enrichir l’offre d’enseignement et contribuent à l’ouverture sur l’Europe et sur le monde, à la valorisation des racines culturelles.

Des compétences numériques
Le numérique éducatif s’adapte aux besoins de chaque élève et renforce l’acquisition des connaissances. Il favorise également l’usage responsable d’Internet et des réseaux sociaux. Depuis la rentrée 2018, tous les collégiens et tous les enseignants sont équipés.

Le livret scolaire unique
Un livret scolaire unique suit votre enfant depuis le CP, et jusqu’à la classe de troisième. Accessible en ligne, il rend compte de son avancée et de ses acquis dans les programmes scolaires conçus par cycles de trois ans.

Le diplôme national du brevet (DNB)
À la fin de la classe de troisième, une étape importante de la scolarité attend l’élève : le diplôme national du brevet (DNB). Son obtention repose sur les points cumulés à l’évaluation du socle (contrôle continu) et aux épreuves de l’examen terminal.

Le bilan de fin de cycle 4 indique le degré d’acquisition des huit composantes du socle commun de connaissances, de compétences et de culture de votre enfant par un positionnement sur sur une échelle à quatre niveaux. Ces niveaux sont convertis en points dont la somme donne le résultat de votre enfant au contrôle continu.

Les épreuves de l’examen terminal comportent :

Quatre épreuves écrites :

le français (3h) : à partir d’un extrait de texte littéraire et éventuellement d’une image, évaluation des compétences linguistiques (grammaire – dont réécriture-, lexique…) et des compétences de compréhension et d’interprétation + dictée + rédaction
les mathématiques (2h) : exercices, dont certains assortis de tableaux ou de schémas, et dont un exercice d’informatique
l’histoire et géographie (2h) : analyse et compréhension de documents + utilisation des repères historiques et géographiques + mobilisation des compétences de l’enseignement moral et civique
les sciences (1h) (2 disciplines sur les 3) : physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, technologie
l’évaluation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
Une épreuve orale pour les candidats scolaires : présentation d’un projet mené en histoire des arts ou dans le cadre d’un EPI ou de l’un des parcours éducatifs, puis entretien

soit, via un entretien individuel de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien).
soit, via un entretien collectif de 25 minutes (10 minutes d’exposé et 15 minutes d’entretien).