Projet d’école

UN ETABLISSEMENT A TAILLE HUMAINE AU SERVICE DE L’EXCELLENCE !

 

La Fondation Habib Bourguiba pour l’éducation et la formation est un établissement privé mixte, reconnu par le ministère tunisien de l’éducation nationale. Ouvert en septembre 2016, il accueille actuellement les niveaux allant de la classe préparatoire de la maternelle à la septième année primaire.

Un Etablissement à « taille humaine » peut se traduire par à un climat scolaire propice aux apprentissages pour que tous les membres de la Communauté éducative s’y épanouissent et que des relations durables s’y nouent. Il s’agit d’un Etablissement scolaire où :

– Les cycles de décision sont plus courts que la moyenne.

– Les dirigeants sont plus accessibles.

– Les missions de chacun plus variées.

– La participation à une aventure collective.

– La volonté de travailler dans un esprit d’équipe.

Voici, dans ses grands traits, l’offre d’éducation que la Fondation Habib Bourguiba peut apporter :

  1. Le choix d’une éducation innovante qui se traduit par :
  • Un Dispositif qui tend vers l’excellence, avec le souci constant de faire interagir nos deux cultures, arabe et française, fortement impliquées dans le contexte incontournable de la mondialisation.
  • Un Etablissement connecté qui privilégie l’éducation par le numérique et au numérique.
  • Une Dimension morale qui repose sur l’apprentissage d’une citoyenneté libre et responsable, développée dans un environnement laïque.
  • Une Formation véritablement multilingue qui rendra nos élèves capables de communiquer en langues française, arabe et anglaise,….
  • Une Pédagogie différenciée pour développer le désir d’apprendre et la volonté de réussir.
  • Une Structure qui favorise la Coéducation.
  1. Le choix de la francophonie. Le choix de la Fondation Habib Bourguiba, c’est celui de la culture et de la langue françaises, le choix de la francophonie, sans renoncer pour autant à celui de la culture et de la langue arabe. Cela signifie un véritable engagement de la part des familles qui y souscrivent.
  1. Le choix d’une éducation participative: La mission éducative, est nécessairement une mission partagée. Confier ses enfants à Fondation Habib Bourguiba, c’est accepter de ne jamais se dessaisir d’une responsabilité d’éducation culturelle et morale.

Faisant parti du groupe scolaire René Descartes (partenaire de l’AEFE), notre Etablissement partage toutes les valeurs de l’Ecole. Ces valeurs s’articulent autour de la laïcité, qui signifie pour nous, respect des personnes comme du matériel, tolérance, solidarité, fraternité, responsabilité, liberté…, en un mot « la « Citoyenneté ».

  1. Le choix d’un dialogue éducatif: au sein de notre Etablissement, deux valeurs dominent : la confiance et le respect mutuels. La confiance, entre la famille et les enseignants est essentielle. Elle crée le climat serein qui permet à l’enfant de progresser. Le respect est également réciproque. Les premiers responsables de l’éducation d’un enfant et les plus attachés à la réussite de cette éducation sont, en pleine légitimité, les parents de cet enfant. En retour, les familles savent que l’enseignement est aussi un métier difficile, qui s’exerce selon le principe de l’autonomie pédagogique et de la responsabilité de l’enseignant. Le dialogue éducatif doit être permanent.

Pour ce faire, notre projet s’inscrit totalement dans les programmes tunisiens en vigueur. Dans ce cadre, les langues étrangères sont enseignées dès le premier cycle de l’enseignement de base en tant qu’outils de communication et moyens d’accès direct aux productions de la pensée universelle et ce qu’elle véhicule comme techniques, théories scientifiques et valeurs civilisationnelles, afin de préparer les jeunes à suivre leur évolution et à y contribuer d’une manière qui permette à la fois d’enrichir la culture nationale et d’assurer son interaction avec la culture universelle. C’est en référence à cette finalité qu’est défini le statut des langues étrangères dans la loi d’orientation de l’éducation et de l’enseignement scolaire n° 80-23 juillet 2002. L’article 9 de cette loi précise que l’école est appelée essentiellement à donner aux élèves les moyens de maîtriser la langue arabe, en sa qualité de langue nationale et de maîtriser deux langues étrangères au moins.

Etant la première langue étrangère étudiée par l’élève tunisien, le français devra contribuer à sa formation intellectuelle, culturelle et scientifique. Il sera pour l’élève un moyen complémentaire pour :

  • communiquer avec autrui ;
  • découvrir d’autres civilisations et cultures et se situer par rapport à elles ;
  • accéder à l’information scientifique et technique.